Un plateau très relevé

Manuel Pavard

— 

Wiggins, Evans et Vinokourov, sur le podium en 2011, seront encore favoris.
Wiggins, Evans et Vinokourov, sur le podium en 2011, seront encore favoris. —

Traditionnelle rampe de lancement vers le Tour de France, le 64e Critérium du Dauphiné s'annonce comme l'un des plus alléchants de ces dernières années. De mémoire de suiveur, on n'avait en effet pas vu un tel plateau depuis bien longtemps. Les principaux animateurs de la Grande Boucle seront ainsi au départ de Grenoble ce dimanche, pour un prologue de 5,7 km. Bradley Wiggins devra donc s'employer pour défendre son titre.

Evans et Schleck seront là
Deux hommes seront particulièrement à surveiller pour le Britannique, à commencer par Cadel Evans. Le « Poulidor australien », quatre fois 2e de l'épreuve, a enfin vaincu le signe indien en remportant le Tour l'an passé et s'annonce d'autant plus redoutable. Autre prétendant au sacre final, Andy Schleck devrait, pour son premier Dauphiné, faire valoir ses qualités de grimpeur. Derrière ce trio, une flopée d'outsiders se dégage, dont l'éternel Kazakh Alexandre Vinokourov (3e en 2011 et vainqueur en 1999) et trois anciens vainqueurs de la Vuelta, Juan Jose Cobo, Vincenzo Nibali et Denis Menchov. Côté tricolore, on surveillera attentivement les deux leaders d'Europcar Thomas Voeckler et Pierre Rolland, le champion de France Sylvain Chavanel ou le Haut-Savoyard Jérome Coppel.

L'Isère au départ

Après un prologue de 5,7 km autour de Grenoble dimanche, le peloton repartira de Seyssins lundi. Sept étapes au menu et une arrivée le 10 juin à Châtel.