Je me vends donc je suis

jérémie Kopaniak

— 

Les nouvelles technologies permettent de communiquer sur soi de manière gratuite et quotidienne.
Les nouvelles technologies permettent de communiquer sur soi de manière gratuite et quotidienne. —

Sur un marché du travail de plus en plus concurrentiel, il est essentiel de se démarquer pour apparaître comme le meilleur candidat possible. D'où l'apparition du personal branding. Ce marketing personnel utilise les mêmes outils et techniques que les marques commerciales, mais au profit d'un individu. « Le personal branding permet de revenir à la source pour se demander ce que l'on veut vraiment et la bonne stratégie pour y arriver », explique Elisabeth Tricot, fondatrice de la Boîte à image. Il s'agit donc, dans un premier temps, de bien cerner ses atouts, ses compétences et ses ambitions. « On ne peut pas bien se vendre si l'on ne se connaît pas parfaitement, ni trouver ce que l'on cherche si on ne sait pas ce que l'on cherche », surenchérit Arno Bitan, coach en développement personnel.

Créer un blog
Le personal branding se construit donc en trois étapes, comme nous l'explique Elisabeth Tricot. « Il faut d'abord bien se connaître, pour mieux se faire reconnaître. » Il s'agit donc, avant tout, de déterminer pour qui l'on veut travailler.
Puis, il faut enrichir et entretenir ses réseaux dans ce sens. Exister dans les mondes numérique et réel. Pour attester de ses compétences et si l'on est à l'aise à l'écrit, on peut créer un blog que l'on alimentera de réflexions ou d'analyses professionnelles. Si l'on est plus à l'aise à l'oral, il faudra alors privilégier le rapport direct.
Ce marketing du soi doit donc être calculé en fonction des objectifs que l'on veut atteindre. Il ne sera pas construit de la même façon si l'on veut développer sa clientèle, augmenter sa réputation et sa reconnaissance professionnelle ou, tout simplement, trouver du boulot. En fonction de la cible, la stratégie ne sera pas la même. Les nouvelles technologies permettent de communiquer sur soi de manière gratuite, quotidienne et en touchant des réseaux de plus en plus vastes.
Mais attention, ils doivent être maitrisés car le moindre faux pas peut être fatal à une réputation. Réfléchir à ce que l'on dit professionnellement, à qui et de quelle manière, c'est ça le ersonal branding : « Le supplément d'âme de notre vie professionnelle », conclut Elisabeth Tricot.