Rhône-Alpes, la région où il fait bon vivre... et travailler

— 

Selon un sondage Apec réalisé en mars dernier, les jeunes diplômés français sont presque unanimes : 83 % jugent la région Rhône-Alpes attractive sur le plan du dynamisme économique et 80 % sur celui de la qualité de vie. Pour Pierre Lamblin, directeur du département études et recherches chez Apec, cette bonne image est due à une corrélation d'éléments positifs : « Des rémunérations attrayantes, un bon réseau de transports et une vraie offre culturelle. » En partie portée par le dynamisme de Lyon et de Grenoble, « la région Rhône-Alpes se détache très nettement des autres régions françaises », explique-t-il.
Sièges sociaux de grandes entreprises comme Adecco France, SA Eaux minérales Evian, Sanofi Pasteur ou Panzani, rayonnement mondial du pôle de nanotechnologies Minalogic de Grenoble, « Rhône-Alpes est caractérisée par une industrie bien représentée », constate pour sa part Pierre Lamblin, « mais la région peut également se vanter d'un bon tissu d'entreprises de taille moyenne et des sociétés de service ». Cette combinaison est directement responsable de son importante activité économique.
D'autres avantages permettent à la région de faire partie des mieux loties. A sa vitalité économique s'ajoute un cadre de vie appréciable. Des atouts non négligeables qui font que Rhône-Alpes sera dure à concurrencer dans les années à venir. V. M.