Entrez dans la danse

Aurélie Marmu

— 

Serge-Aimé Coulibaly met en scène « Kohkuma 7o Sud » à Pôle Sud.
Serge-Aimé Coulibaly met en scène « Kohkuma 7o Sud » à Pôle Sud. —

Pôle Sud lance ce mardi soir la 22e édition du festival Nouvelles. Jusqu'au 1er juin, 19 équipes artistiques vont se succéder sur 7 scènes. 20 Minutes vous livre sa sélection de spectacles.

Direction Harlem. Découvrez la création franco-américaine de Cécilia Bengolea, François Chaignaud, Trajal Harrell et Marlene Monteiro Freitas : (M)imosa. Ce spectacle revisite l'art du « voguing », une performance imitant les types sociaux liés à la mode ou au luxe développée à Harlem dans les années 60. Leur idée ? Imaginer les conséquences d'une rencontre de cette scène avec les pionniers de la Post Modern Dance.
Une danse surréaliste. Evénement. Ne ratez pas la première française du solo Cara Pintada de Janet Novás. Avec cette pièce, l'artiste présente un cadavre exquis de situations contrastées. Elle joue avec son corps, les lumières et les musiques pour suggérer des histoires surréalistes.
A 22 h 30, mardi, à Pôle Sud.
L'esprit vaudou. Pour une ambiance cabaret, filez voir Baron Samedi. La dernière création d'Alain Buffard met en scène des danses lascives vaudou représentant le passage de la vie à la mort. Le Français réexplore avec ce spectacle les opéras de Kurt Weil.
A 20 h, le 30 mai, au TNS.
Identité nationale. Le chorégraphe burkinabé, Serge-Aimé Coulibaly, clôt le festival avec Kohkuma 7° Sud. Ce spectacle revient sur les guerres, les cauchemars, les quêtes d'identités et les révoltes inabouties sur le continent africain. Sur le plateau, un camp de réfugiés avec des personnes rêvant de changer de vie.
A 20 h 30, le 1er juin, à Pôle Sud.