Cesson préfère regarder le verre à moitié plein

— 

Rejoints dans les derniers instants à Sélestat (28-28), les Irréductibles (9es) n'ont pris qu'un point dans la course au maintien, en LNH. Mais celui-ci pourrait s'avérer déterminant, d'autant qu'« aucune équipe du bas de tableau n'a réussi à s'imposer là-bas », constatait le capitaine Romain Ternel. Un résultat par conséquent positif, qui contraint désormais « Istres (12e) et Nîmes (13e) à gagner deux fois, et Paris (14e) trois fois », lors des trois journées restantes. « Et si on étudie bien le calendrier, on voit qu'il y aura plusieurs rencontres entre petits. Certains y perdront forcément des plumes. » Pas mécontents de la tournure des événements, ce week-end (tous leurs concurrents directs ont perdu, hormis Paris), les Cessonnais peuvent donc envisager avec un peu plus de sérénité, la venue du sempiternel champion de France, Montpellier (samedi prochain). « Ce qu'on peut espérer sur ce match-là ? La victoire, pourquoi pas… Se sauver contre eux, ce serait vraiment l'apothéose ! »j. g.