La marge s'est bien réduite du côté de Cesson

— 

« Heureusement qu'on a fait une bonne première partie de saison… » David Christmann ne croit pas si bien dire. Encore confortablement installé en milieu de tableau de LNH, il y a quelques semaines, Cesson Rennes Métropole (8e sur 14, désormais) voit revenir sur lui ses concurrents directs pour le maintien. La faute à une série négative (quatre défaites sur les cinq dernières journées), mais aussi à des résultats défavorables, le week-end précédent. Figure de proue de ces mauvaises surprises, la victoire de Nîmes (premier relégable) face à l'ogre montpelliérain (25-21), alors que celui-ci était jusque-là invaincu. Les Irréductibles ne possèdent donc plus que deux points d'avance sur les Gardois. « Il va falloir qu'on se batte jusqu'au bout. Samedi soir [20 h 30], il y a deux points à prendre à Sélestat (6e), mais il n'y aura pas que nous à avoir une fin de saison difficile », se rassure Christmann. Il vaudrait quand même mieux ques ses protégés s'imposent en Alsace, avant la venue au Liberté de Montpellier (12 mai)...j. g.