Pierre Dréossi, la surprise du chef

— 

Voilà un président que les sondages n'ont pas vu venir. L'Équipe annonce en effet que Pierre Dréossi pourrait remplacer Patrick Le Lay à la tête du Stade Rennais. Une prise de pouvoir qui serait logique car, depuis son arrivée en juin 2002, il est le seul patron au quotidien du SRFC. Son poste de manager général lui attribue des prérogatives, qui s'étalent du plus haut niveau décisionnaire du club jusqu'au terrain. C'est par exemple lui qui propose des noms d'entraîneurs, que François Pinault valide. Mais alors, à quoi ont servi les différents présidents ? A rien, puisque la famille Pinault a envoyé à Rennes les Cueff, de Saint-Sernin et Le Lay, issus du monde politique ou de l'entreprise, et qui ne connaissaient pas grand-chose au foot. C'est donc Dréossi qui les a « formés ». Mais Frédéric Antonetti ayant peu goûté les tentatives d'autoritarisme de Le Lay, le départ de l'ex-dirigeant de TF1 semble acté. Après avoir porté le survêtement de coach (juin 2006-décembre 2007), Dréossi le manager pourrait donc endosser le costume de président dès la fin de la saison.michel dupont