George Gershwin, héros jazzy des plus petits

— 

« Lalala Gershwin », à Chaillot.
« Lalala Gershwin », à Chaillot. —

ershwin, ils connaissent pour avoir déjà mis en scène Porgy and Bess, l'opéra phare du compositeur américain, puis créé Good Morning, Mr. Gershwin, une fantaisie très applaudie. Revoici la version jeune public de ce spectacle signé José Montalvo et Dominique Hervieu. Jeune public – à partir de six ans – qu'est-ce que ça veut dire ? « Ce n'est pas parce que le spectacle est plus court qu'il s'agit d'une version réduite, précisent les deux chorégraphes. C'est une reconstruction, qui impose un rythme nouveau, plus rapide, adapté aux enfants. » Lalala Gershwin invite à un voyage de 50 minutes au pays d'une Amérique multiraciale avec sept danseurs pour le moins bondissants.

Un ballet accessible à tous
Les anciens directeurs de Chaillot n'en sont pas à leur coup d'essai, eux qui n'ont de cesse de rendre la danse accessible à tous, et plus particulièrement aux enfants, depuis leurs débuts dans les années 1980. Entre images projetées et explosion gestuelle, c'est tout le Broadway des années 1930, mâtiné de hip-hop d'aujourd'hui, qui résonne dans ce ballet métissé, fidèle à l'univers jazzy de George Gershwin.Stéphane Leblanc