à l'aube d'une nouvelle ère

Manuel Pavard

— 

Une douce euphorie a gagné Grenoble depuis samedi. Du staff aux joueurs, tous les Rouge et Bleu confient, à l'instar de Fabrice Landreau, leur « immense bonheur et leur envie de partager ce moment avec le public lors des trois matchs qui restent. On va fêter ça une deuxième fois samedi, contre Béziers, en soulevant très haut le bouclier. C'est la récompense d'années d'abnégation, durant lesquelles les dirigeants ont cru en ce projet. »

Au moins quatre recrues
Sur un petit nuage, le FCG prépare néanmoins activement la saison prochaine. « On table sur un budget de 12,5 à 13,5 millions d'euros », estime Fabrice Landreau. Un montant qui « ne permet pas d'engager de superstars mais de remplacer les partants : un pilier, un talonneur, un 3e ligne aile et un arrière. On s'appuiera d'abord sur ce groupe et on essaiera de convaincre des joueurs qui ont envie de jouer chez nous. » Le directeur sportif a confirmé à demi-mot les arrivées du trois-quarts centre sud-africain de Perpignan Rudi Coetzee et des ailiers Florian Ninard (La Rochelle) et Mathieu Nicolas (Castres). La venue du 3e ligne toulousain Shaun Sowerby est, elle, « en bonne voie ». C'est en revanche fini pour Porical, « qui nous a fait faux bond au dernier moment ».

4 matchs au SDA

Quatre matchs du FCG en Top 14 seront délocalisés au Stade des Alpes : Toulouse, Clermont, Toulon et le Racing-Métro ou le Stade Français.