L'Avenir Rennes tient à marquer son samedi d'une pierre blanche

— 

Ce week-end, le Comité d'Ille-et-Vilaine fêtera ses 60 ans d'existence. Pour célébrer à sa juste valeur ce bel anniversaire, l'Avenir Rennes s'est associé à l'URB pour proposer une double affiche (féminine, puis masculine) de niveau national, à la salle Colette-Besson. Tandis que les garçons tenteront d'aligner un treizième succès consécutif en N2, face à Saint-Brieuc (20 h), les joueuses de Cyril Germain chercheront au préalable (17 h) à assurer leur maintien en N1. « N'attendons pas qu'il vienne à nous, allons le chercher », proclame ainsi le coach, qui espère voir « la sortie du tunnel » à l'occasion de la réception de Mondeville. Sa formation demeure en effet sur six défaites de rang en championnat, mais garde quand même son destin entre les mains. « On est toujours classés 7es, avec deux succès d'avance sur le premier relégable [La Couronne]. Nous étions trop diminués sur les précédentes rencontres pour l'emporter, mais nous avons toujours été très proches de nos rivaux, avec de réels progrès dans le jeu. » De quoi redonner confiance au technicien rennais, qui vise « au moins trois victoires » sur les quatre derniers matchs. Histoire de se rapprocher d'un bilan « un peu plus conforme à notre niveau ».j. g.