mangane risque un arrêt de six mois

jeremy goujon

— 

Kader Mangane vit une saison très compliquée, entre pépins physiques à répétition et concurrence accrue.
Kader Mangane vit une saison très compliquée, entre pépins physiques à répétition et concurrence accrue. —

C'est à un véritable dilemme cornélien qu'est confronté actuellement Kader Mangane. Auteur de sa moins bonne saison sous le maillot rennais, le défenseur sénégalais possède tout de même une circonstance atténuante majeure. Contrarié depuis le 15 septembre dernier par une blessure récurrente à la cheville gauche, l'habituel capitaine du SRFC en est rendu à six infiltrations (!), qui ne lui ont pas permis, cependant, de retrouver la pleine capacité de ses moyens. Maudit soit ce déplacement à Udine (lancement de la phase de poules de Ligue Europa), doit penser le joueur, remplacé ce jour-là dès la 15e minute par Kana-Biyik.

Une sévère concurrence
Symbole d'une jeunesse rouge et noir « qui va faire mal dans les prochaines années » (dixit « le vieux » Mangane - 28 ans), le Camerounais s'est depuis approprié le rôle du taulier en charnière centrale. Hics supplémentaires pour son alter ego : la résurrection d'Onyekachi Apam, sans compter les apparitions souvent convaincantes de John Boye. Encore titulaire inamovible il y a peu dans le onze de Frédéric Antonetti, « Cap'tain Kader » n'est donc plus, aujourd'hui, aussi indispensable. « Les choses ont changé », avoue clairement l'entraîneur corse, en référence à ses quatre défenseurs « de haut niveau » dans l'axe. S'il devait passer sur le billard, l'ancien Lensois y perdrait sans doute davantage, à titre personnel, que son club, même si celui-ci lui tresse toujours des louanges. « Il reste une valeur sûre, et un des piliers de l'équipe », rappelle Antonetti. « Il est là pour nous conseiller. On peut compter sur lui en tant que leader », ajoute Vincent Pajot. Une façon détournée (?) de retenir un élément qui avait exprimé ses envies de départ, l'été dernier, mais qui devra peut-être se résoudre à rester un an de plus en Bretagne. Sa cote ayant baissé, difficile en effet d'imaginer les dirigeants le vendre à bas prix...

spéciales dédicaces

Un stand de 100 m2 aux couleurs du SRFC sera installé pendant la Foire internationale de Rennes, du 24 mars au 1er avril. Séance de dédicaces prévue le 28 (17 h).