Corto Maltese initié au musée de la Franc-maçonnerie

— 

Une allusion aux rites de l'épreuve de l'eau et du feu dans Les Helvétiques, la Fable de Venise truffée de symboles ésotériques, une grande cérémonie d'initiation à la fin de Wheeling… Le profane ne le sait pas toujours, mais l'œuvre d'Hugo Pratt, regorge de références à la franc-maçonnerie.
Le père de Corto Maltese, passionné de mystique, avait lui-même rejoint la loge Hermès de Venise en 1976. « Une appartenance peu connue, mais dont il ne se cachait pas », déclare Pierre Mollier, directeur du musée qui expose une quarantaine d'œuvres originales, aquarelles, planches et objets personnels de l'artiste. L'occasion, selon lui, de « désacraliser le maçonnisme, d'attirer un public plus large ». Et pour les spectateurs, de redécouvrir l'œuvre d'Hugo Pratt sous un jour inédit. Aussi mystérieux qu'amusant.Sarah Gandillot