Arcelor trouve un compagnon de lutte

©2006 20 minutes

— 

Le sidérurgiste européen Arcelor va acheter le groupe russe Severstal en donnant un tiers de son capital au PDG Alexeï Mordachov, pour une valeur de 12 milliards d'euros, dans une nouvelle tentative pour faire échouer l'offre d'achat hostile lancée par son concurrent Mittal.
Le sidérurgiste européen Arcelor va acheter le groupe russe Severstal en donnant un tiers de son capital au PDG Alexeï Mordachov, pour une valeur de 12 milliards d'euros, dans une nouvelle tentative pour faire échouer l'offre d'achat hostile lancée par son concurrent Mittal. —

Arcelor, le géant européen de l'acier, a trouvé un chevalier blanc. Il a annoncé vendredi une fusion avec un partenaire russe, le groupe Severstal, pour contrer l'offensive de l'indien Mittal, lancée depuis dix jours. L'opération prévoit qu'Arcelor donne un tiers de son capital au PDG Alexeï Mordachov. En échange, le milliardaire russe apporterait la totalité de ses activités sidérurgiques et minières. Mais les ambitions de la société russe et de son PDG, encore peu connus à l'étranger, pourraient effrayer les actionnaires d'Arcelor.

Au lendemain de l'annonce de ce projet qui devrait déboucher sur la création du premier sidérurgiste mondial, Alexeï Mordachov a suggéré qu'il pourrait chercher à renforcer son contrôle dans le nouveau géant au-delà de 32 %. Selon l'accord entre les deux groupes, le milliardaire russe, qui contrôle 82 % de Severstal, s'est engagé à ne pas accroître son niveau de participation dans Arcelor pendant quatre ans et à ne pas céder ses actions Arcelor pendant cinq ans.