Les BDL à la pêche au gros

Manuel Pavard

— 

Tombeurs de Rouen le 21 janvier, les BDL espèrent dominer l'autre co-leader.
Tombeurs de Rouen le 21 janvier, les BDL espèrent dominer l'autre co-leader. —

Les Brûleurs de Loups sont-ils plus à l'aise contre les ténors ? Les statistiques du début 2012 tendraient à le prouver. Déjà tombeurs de Briançon et Rouen, les Grenoblois ont en effet chuté à Pôle Sud devant Gap (2-3), 12e, le week-end dernier, avant de s'imposer mardi chez le 6e, Morzine (2-1, ap. tab). Une tendance à laquelle s'ajoute leur propension à gagner loin de leurs bases. Le succès isérois à Morzine était ainsi le 8e de la saison à l'extérieur, contre quatre à domicile. Ça tombe bien : demain, les hommes de Jean-François Dufour évolueront sur la glace d'une des meilleures équipes française, Chamonix, co-leader de Ligue Magnus avec Rouen.

Solidité défensive
Pour faire chuter les Chamois et ainsi accrocher à leur tableau de chasse le scalp d'un autre gros, les Brûleurs de Loups compteront sur la belle solidité défensive entrevue lors des dernières journées - exception faite de la défaite face à Gap. Revers de la médaille, la défense a pris mardi le pas sur le réalisme offensif, pourtant l'atout numéro 1 des BDL en début de saison. Si l'attaque se remet au diapason, tous les espoirs seront permis. 6e ex-aequo mais devancé par les Pingouins au goal-average particulier, Grenoble peut viser la 5e place, à seulement 4 points.

Sans Desrosiers

Les Brûleurs seront privés d'une de leurs meilleures cartes offensives, Francis Desrosiers, blessé à la main à Amiens et encore out jusqu'à la fin du mois.