Marine Le Pen participe à un bal controversé à Vienne

— 

Un bal et des échanges de tirs. SOS Racisme a dénoncé ce week-end le voyage de Marine Le Pen vendredi à Vienne (Autriche). La candidate a participé à une soirée du parti populiste FPÖ au palais de la Hofburg. Elle était « l'invitée d'honneur de Martin Graf, troisième vice-président du Parlement autrichien (…), l'un des représentants les plus durs et violents de l'extrême droite européenne. Le groupe Olympia, dont il est l'un des idéologues, est une corporation secrète, interdite aux juifs et aux femmes, dont les membres ont pour mission de véhiculer des idées néonazies... », dénonce SOS Racisme. « Les élucubrations répandues par certains médias relèvent de la diffamation pure et simple et se font le relais de l'extrême gauche autrichienne, qui depuis des années cherche à faire interdire tous les bals viennois, symboles à leurs yeux du respect des traditions autrichiennes », a répondu le FN.