Corps et âmes mis à nu

Stéphane Leblanc

— 

L'expo « Toutes nues pour Véronique Vial » jusqu'au 19 février.
L'expo « Toutes nues pour Véronique Vial » jusqu'au 19 février. —

Elles se sont mises Toutes nues pour Véronique Vial, comme l'indique le titre du beau livre que cette photographe publie ce mois-ci chez Fetjaine. Des clichés actuellement exposés à la Galerie W, dont certains ne figurent pas dans le livre. « Décrochez-moi » est-il demandé au visiteur qui peut repartir avec le tirage de son choix moyennant 50 €. « Je milite pour que la photo soit un art accessible », raconte cette artiste française expatriée aux Etats-Unis.

Jouer un personnage
« Le nu, c'est juste un défi. En fait, c'est l'âme des gens qui m'intéresse », confie-t-elle à propos de son projet un peu fou de dénuder des actrices connues. « Je voulais savoir si, une fois nues, je parvenais toujours à saisir leur âme. » Pour dédramatiser, elle leur a proposé de « jouer un personnage ». Facile pour des comédiennes, qui ont adoré l'exercice. Aucune n'a demandé à être retouchée. « Karol Rocher n'avait jamais posé nue et je pense l'avoir dévoilée », raconte Véronique Vial. Pour Elsa Zylberstein, la photographe gardait le souvenir d'une ancienne séance assez dure. « Je lui ai demandé de jouer la dominatrice, ça a marché. » Avec Arielle Dombasle, « c'était un enchantement, tellement elle est à l'aise avec son corps ». Et Florence Thomassin « s'est créé un côté trash qui plaît beaucoup ». Ce sont d'ailleurs ses clichés que les visiteurs s'arrachent en priorité.

Pratique

Entrée libre. Tlj de 10 h à 20 h, jusqu'au 19 février à la Galerie W, 44, rue Lepic, 18e. Tél. : 01 42 54 80 24. Toutes nues pour Véronique Vial, éd. Fetjaine, 29,90 €.