la qualif dans le viseur

Nicolas Guyonnet

— 

Retour du Fidjien Masi Matadigo.
Retour du Fidjien Masi Matadigo. —

Le staff du Montpellier Hérault rugby met tout en œuvre pour rester dans la course à la qualification pour les phases finales du Top 14. Depuis deux semaines, les entraînements ont été déplacés. Désormais, ils ont lieu de 15 h à 20 h « pour se conditionner aux horaires de matchs. Comme ça, nous serons prêts physiologiquement », explique Rémy Martin. Ce soir contre le Stade Français (20 h 45 au stade Yves-du-Manoir), les joueurs voudront poursuivre leur série de cinq victoires lors de leurs six derniers matchs de championnat

Pas de défaite à domicile possible
Ce rendez-vous est d'autant plus important que les Parisiens, cinquièmes, comptent quatre points d'avance sur le MHR. Ils sont donc un adversaire direct pour une place dans les six premiers. Comme Montpellier, le Stade Français a également remporté cinq de ses six derniers matchs. Après quatre faux pas à domicile, une nouvelle défaite héraultaise à Yves-du-Manoir serait de trop pour une équipe qui vise la qualification. « Tous les matchs à domicile sont importants, mais au vu de nos défaites, celui-ci le sera encore plus », prévient Drickus Hancke.
Un tournant dans la saison qui s'annonce toutefois délicat, avant de recevoir Perpignan et d'aller à Bordeaux. La liste des absents pour ce match est longue. Thibault Privat est suspendu, Erasmus van Vuuren, Kevin Gimeno, Benjamin Thiery, Seta Tuilevuka et Mickaël De Marco sont blessés. Seule bonne nouvelle, l'arrière argentin Lucas Amorosino, Aliki Fakate, et le troisième ligne fidjien Masi Matadigo retrouveront leur place de titulaire.
« En ce moment, les Parisiens sont très impressionnants depuis que tout leur effectif est rentré, s'inquiète Fabien Galthié. On réfléchit à comment on pourrait les perturber. Il va falloir tout donner. Ce sera un rendez-vous très compliqué. »

XV de France

Seul le Montpelliérain François Trinh-Duc a été retenu par le sélectionneur du XV de France Philippe Saint-André, hier, pour le premier match du tournoi des VI Nations, le 4 février, contre l'Italie. Fulgence Ouedraogo n'a pas été sélectionné.