Le cadeau de César

olivier Mimran, envoyé spécial à Angoulême

— 

Disque Bowie

Collection 66t (280 €)
Il faut avoir au moins 40 ans pour se souvenir des disques vinyles. Et comme on est souvent presbyte à cet âge-là, cette reproduction d'un 33-tours mesure … le double d'un original. Ces 66 tours – à accrocher au mur, sauf à posséder un mange-disque géant, sont décorés par des auteurs de BD branchés rock (Les Beatles par Hervé Bourhis, Bowie par Berberian et Led Zeppelin par… Zep, évidemment).Masque V pour Vendetta

Comic's Pulp (20 €)
Plus que jamais à la mode grâce aux Anonymous, le masque, dont Alan Moore et David Lloyd ont affublé leur V, s'arrache littéralement. On est dans le haut de gamme du genre avec une fixation velcro et une mousse pour amortir le contact avec le visage. Ne manque qu'une notice pour hacker le site du FBI.

Jeu DragonBall Z

japansdoor.com (12 €)
Ce n'est pas la marelle, mais presque. Ce jeu électronique avec des pixels gros comme les poings de Sangoku est un dinosaure. Livré avec une figurine translucide, il promet cependant des heures de bagarre. Le temps
de la pile.Bagarre Astérix

Attakus (1500 €)
Par Toutatis ! Ils y sont tous : Obélix qui se donne à cœur joie dans la bastion, Ordralfabétix et ses poissons pas frais, Abraracourcix lâché par ses porteurs, Idéfix qui s'attaque à un fessier, etc. Bien sûr, à ce prix, l'objet est une merveille aux finitions impeccables.Le para-BD est à la BD ce que le paranormal est au normal : un domaine réservé à de doux dingues prêts à sacrifier toutes leurs économies – voire leur santé mentale – à l'acquisition de la dernière figurine tirée à quatorze exemplaires. Et ils doivent être plus nombreux qu'on ne l'imagine, puisque le para-BD dispose d'un espace dédié au Festival international de la BD d'Angoulême. 20 Minutes y a déniché pour vous quatre objets inutiles, donc parfaitement in-dis-pen-sables !