Le hula hoop refait un tour

Maya Correo

— 

Le dessinateur Guillaume Long s'essaie au hula hoop en exclusivité pour 20 Minutes.
Le dessinateur Guillaume Long s'essaie au hula hoop en exclusivité pour 20 Minutes. —

Si le cri du Marsupilami, mascotte trônant dans la gare d'Angoulême est « Houba Houba », la tendance est plutôt au « Hula Hula ». Apparu aux Etats-Unis dans les années 1950, cerclant la taille en sablier des starlettes, le hula hoop a muté en fluo et fitness dans les années 1980. Et récemment, Wii Fit a sorti son application pour se dépenser en s'amusant.

« On lâche prise,

on se sent bien »
En 2009, une vidéo a montré Michelle Obama et son incroyable talent de hoopeuse. Le fameux programme minceur Weight Watchers conseille même l'activité. Ainsi, l'objet de légende redevient à la mode.Depuis un an, une association s'est créée à Lille, Hoopnotik, une autre à Lyon, L2HC. A Paris, Hoopera propose des cours de hoop dance depuis septembre. L'enseignante, Emilie Durand, assure que le sport a évolué : « Aujourd'hui, on travaille tout le corps. » Le cerceau se balance autour de la taille, mais aussi des bras et des jambes. On muscle abdos, épaules, fesses, cuisses. On améliore sa souplesse, son équilibre, sa coordination.
La plupart des fans se lancent grâce aux tutoriels sur le Net. « Il y a des figures simples. Ce sport fun est ouvert à tous », précise Erica Ghiringhelli, présidente du club lyonnais. Une fois les bases acquises, on passe aux chorégraphies, danse orientale, hip-hop, salsa… « En se laissant porter par le mouvement circulaire, le flow (flot) se crée, ajoute Emilie. On lâche prise, on se sent bien. »

Flexible et transportable

Plus le cerceau est petit et léger, plus l'exercice est ardu. Pour débuter lentement, il faut choisir un cerceau d'un diamètre de 100 à 110 cm. A décorer avec des adhésifs. Le top : le modèle flexible, pliable pour être transporté. En boutique de sport ou jonglerie. Prix : de 10 à 20 €.Plus d'infos sur http://hulahoop.nice-board.com/.