Des éléments du programme socialiste dévoilés

— 

Alors que l'on s'attendait à un discours sur l'homme, François Hollande a glissé de nouvelles propositions qui seront au cœur de sa plateforme présidentielle révélée jeudi prochain. Notamment pour limiter le pouvoir du « monde de la finance », un adversaire « sans parti et qui pourtant gouverne, qui a pris le contrôle de la société depuis vingt ans ». « Cette emprise est devenu un empire », lance le candidat avant de se prononcer pour une suppression des stocks-options et un encadrement des bonus. Autre proposition qui plaira à l'aile gauche du PS : la mise à disposition par l'Etat de tous ses terrains disponibles pour que les collectivités locales puissent y construire de nouveaux logements. En matière de sécurité, le projet du PS prévoyait de recréer les postes supprimés depuis cinq ans dans la police et la gendarmerie. Hollande devrait y renoncer mais il a expliqué, hier, vouloir créer « des zones de sécurité prioritaire », ce qui augure d'un redéploiement des forces. Enfin, dès l'entame du meeting, le candidat du PS a annoncé qu'il inscrirait dans la Constitution la loi de 1905 « qui sépare les églises et l'Etat».Au Bourget, M. Go.