Le MHSC veut « retrouver le stade de france »

Nicolas Guyonnet

— 

Olivier Giroud revient au pays.
Olivier Giroud revient au pays. —

Montpellier occupe la deuxième place de la Ligue 1 et vise un podium pour la fin de la saison. Pour autant, l'entraîneur et les joueurs du MHSC, qui doivent faire sans les quatre internationaux africains partis à la CAN, ne veulent faire aucune impasse sur la Coupe de France. Ce soir en déplacement à Tours, les Pailladins comptent bien décrocher leur billet pour les huitièmes de finales de la compétition.

Un match particulier pour Giroud
« On a envie de retrouver le Stade de France. Cette coupe qu'on a ratée l'année dernière [élimination contre Reims en 32es de finale] tient à cœur au président Nicollin et à nous tours », confie le buteur héraultais Olivier Giroud. Ce 16e de finale de Coupe sera particulier pour l'attaquant, qui retrouve son ancien club tourangeau. Il y a brillé en L 2 et et y a été repéré par les dirigeants montpelliérains, qui l'ont ensuite recruté. « ça me fait très plaisir de retrouver le club et le stade. Beaucoup de mes anciens coéquipiers ne sont plus à Tours, mais je serai heureux de retrouver les dirigeants et le public. » L'année de son départ, Olivier Giroud était meilleur buteur de Ligue 2. Aujourd'hui, il est le meilleur buteur de Ligue 1. Il aurait certainement à cœur de devenir le meilleur buteur de la Coupe de France. Cela passera par au moins un but à Tours. « Jusqu'au coup d'envoi, ce sera festif avec les retrouvailles, mais pendant le match, il n'y aura pas de cadeau, prévient l'enfant du pays. L'objectif, c'est la qualification. »

L'Adversaire

Tours est actuellement septième de Ligue 2. Les Tourangeaux ont joué en championnat mercredi soir sur leur pelouse et se sont imposés contre Boulogne (3-1). En 32e de finale de la Coupe de France, ils se sont qualifiés contre Vitré (CFA2) 2-1.