même diminué, rennes tient à montrer son vrai visage

jeremy goujon

— 

Battus par Nice en L1, Kembo et les Rennais veulent rectifier le tir en Coupe.
Battus par Nice en L1, Kembo et les Rennais veulent rectifier le tir en Coupe. —

Mangane, Boye, Pitroipa, Hadji (CAN), Pajot, Boukari (blessés), Théophile-Catherine (suspendu). La liste des absents côté rouge et noir, pour le 16e de finale de Coupe de France à Nice (samedi, 20 h 45), s'avère assez longue. Une « contrariété », aux yeux de Frédéric Antonetti, qui ne va pas empêcher les Rennais de viser la qualification pour le prochain tour. Surtout qu'après le « non-match » (dixit Benoît Costil) du 3 décembre dernier en championnat, où le SRFC s'était perdu sur la Promenade des Anglais (défaite 2-0), il y a une revanche à prendre. « Pas sur les Niçois, qui avaient réussi leur rencontre, mais contre nous-mêmes », prévient un entraîneur ayant peu goûté à la prestation des siens. Après la lassitude psychologique qui s'était installée en fin d'année 2011, les Bretons ont profité à plein de la trêve hivernale, enregistrant deux bons résultats pour commencer 2012. Quant au contenu, il « peut être amélioré, pense le technicien corse. A Caen, ça a été bien de la 20e à la 75e minute, sans toutefois atteindre le niveau de la première mi-temps contre Nancy. » Dans la (toujours) chaude ambiance du stade du Ray, il faudra tenir la distance sur toute la durée, prolongation et tirs au but éventuels, inclus.