Transpercer la forteresse

Manuel Pavard

— 

Le FCG s'était difficilement imposé à l'aller grâce à un essai de Jonathan Pelissié.
Le FCG s'était difficilement imposé à l'aller grâce à un essai de Jonathan Pelissié. —

Le succès aurait pu être total dimanche dernier face à Aurillac, mais un essai cantalou à l'ultime seconde a quelque peu gâché la fête, privant le FCG du bonus offensif. « C'est dommage, mais ça n'enlève pas la satisfaction de la victoire, relativise Fabrice Landreau. On n'a pas réussi à inscrire ce 4e essai qui nous aurait mis à l'abri et ensuite, on a plutôt pensé à gérer. » Demain, à Carcassonne, « il n'y aura aucun calcul à faire. » Pour creuser l'écart en tête, Grenoble, toujours leader, doit en effet « aller chercher le maximum de points chez ses concurrents directs. »

« Mettre de la vitesse »
Mais Carcassonne n'est pas une cité fortifiée pour rien. Les Audois n'ont ainsi perdu qu'un seul de leurs six derniers matchs (à Bourgoin) et restent sur quatre succès de rang à domicile. « Ils sont en pleine confiance, prévient Fabrice Landreau. C'est une équipe très difficile à bouger, avec une grosse maîtrise du ballon, qui concrétise le travail de sape de ses avants grâce à la réussite de son excellent buteur Lescalmel. Nous étions passés à deux doigts de la correctionnelle à l'aller (victoire 17-12 du FCG), sauvés par un essai de coquin de Jonathan Pelissié. Samedi, on devra mettre de la vitesse pour les prendre en défaut. » Le FCG en est capable.

Les absents

Montagnat, Hulme et Driollet sont toujours à l'infirmerie et Du Preez est malade. Valentin Courrent devrait intégrer le groupe à Mont-de-Marsan.