Les frères Fourcade font la paire

Manuel Pavard

— 

Simon et Martin sont montés pour la 1re fois sur le même podium, samedi, à Nove Mesto.
Simon et Martin sont montés pour la 1re fois sur le même podium, samedi, à Nove Mesto. —

Il y avait les frères Schleck et les sœurs Williams. Au firmament des fratries sportives, il faut désormais ajouter les frères Fourcade. Depuis le début de saison, Simon, l'aîné, et Martin, de quatre ans son cadet, trustent les places d'honneur en coupe du monde. Samedi, sur le sprint de Nove Mesto, ils sont même montés ensemble sur le podium. Décryptage avec Martin.

Deux frères sur le podium, une première. « Ça doit être une première en biathlon. C'est une grande fierté pour nous ainsi que pour les gens qui nous suivent et nous voyaient réussir chacun notre tour. Ça faisait un moment que l'on y pensait. »
Le doublé manqué de peu lors de la poursuite. « C'est un fait de course qui se produit peu souvent. On était un peu déçu mais on s'est dit qu'à la place de l'Allemand, on aurait souhaité que la Fédération prenne cette décision. »
La meilleure saison commune. « C'est la première saison où l'on est aussi fort en même temps. Depuis quelques temps, j'avais pris le dessus sportivement sur Simon alors que jusqu'en 2010, c'était lui qui menait la barque. Cette année, Simon a franchi un cap en se rapprochant des meilleurs.
Leurs ambitions. « Je suis 2e du général et j'ai deux objectifs : gagner la Coupe du monde et les Mondiaux. J'imagine que Simon n'y pensait pas du tout en début de saison mais il est aujourd'hui 3e et revenu à 70 points de Svendsen, le leader. Il peut donc songer à un bon classement final. Mais on n'est qu'à la moitié de la compétition.

Un week-end très prolifique

Après avoir fini 2e (Simon) et 3e (Martin) du sprint de Nove Mesto (République tchèque) samedi, les Isérois d'adoption ont cru récidiver le lendemain sur la poursuite. Martin s'était ainsi classé 2e et Simon 3e. Mais le jury a décidé de recréditer l'Allemand Arnd Peiffer de 20 secondes pour un problème de cible, rétrogradant Simon à la 4e place.