Le procureur Courroyemis en examen

— 

Il l'a annoncé lui-même dans un communiqué. Réputé proche de Nicolas Sarkozy, le procureur de Nanterre, Philippe Courroye, a été mis en examen, hier, dans le cadre d'une enquête sur l'espionnage de journalistes qui travaillaient sur l'affaire Bettencourt et le possible financement occulte d'une partie de la droite française. Pour obtenir les sources de deux journalistes du Monde, la police s'était procuré leurs factures téléphoniques détaillées (documents appelés « fadettes » dans le jargon des policiers). « Une collecte illicite de données à caractère personnel », selon une juge d'instruction parisienne, qui instruit l'affaire. La mise en examen du magistrat suit le dépôt de plainte du Monde et des deux journalistes. Le procureur est la deuxième personnalité mise en cause dans « l'affaire des fadettes », après Bernard Squarcini, patron de la Direction centrale du renseignement intérieur. Courroye a demandé l'annulation de la procédure et de sa mise en examen.Gilles Wallon