Tourcoing freine la spirale rennaise

— 

Rennes, ou la tête des mauvais jours.
Rennes, ou la tête des mauvais jours. —

Toutes les bonnes choses ont une fin. Irrésistible depuis près de trois mois (exception faite du revers à Lyon, le 10 décembre), le Rennes Volley 35 a fini par rendre les armes devant Tourcoing (2-3). Les habitués de la salle Colette-Besson ont pourtant cru revivre le scénario du match de Toulouse (18 décembre), où après avoir perdu les deux premières manches, les joueurs de Boris Grebennikov avaient réussi à décrocher la victoire. Face aux Nordistes, ils auront certes remonté un handicap de deux sets, mais le tie-break leur fut fatal (24-26, 26-28, 25-23, 25-23, 13-15). « On prend un point à l'arrache, alors qu'on était partis pour perdre 3-0 », témoignait le pointu Thomas Lamoise dans les colonnes de Ouest-France. « Il ne faut pas se cacher derrière la répétition des rencontres », avouait pour sa part le central Romain Vadeleux, conscient du « manque de lucidité » de son équipe. A méditer avant d'aller chercher la qualification en 8e de finale de Challenge Cup, mercredi, à Zagreb, et d'essayer de repartir du bon pied en Ligue A, samedi, à Beauvais.j. g.