La coupe à moitié pleine

Manuel Pavard

— 

L'ailier Waqaseduadua a permis à Dalla Riva d'inscrire le 1er essai du match.
L'ailier Waqaseduadua a permis à Dalla Riva d'inscrire le 1er essai du match. —

Difficile d'analyser à chaud cette victoire du FCG. En dominant Aurillac 27-13, hier, au Stade Lesdiguières, Grenoble a certes conforté sa place de leader et gardé ses distances sur Dax, toujours 2e à six points. Mais les Isérois ne pourront s'empêcher de nourrir quelques regrets. Largement dominateurs en 1re mi-temps, les Rouge et Bleu ont en effet laissé échapper le bonus offensif dans les ultimes secondes de la partie.

Deux mi-temps, deux visages
Rien ne laissait pourtant présager cette issue après une 1re période parfaitement maîtrisée par les hommes de Fabrice Landreau. Vite mené 3-0, le FCG s'installait ensuite dans le camp cantalou. Une pression payante puisqu'à la 25e minute, Johan Dalla Riva profitait d'un bon travail de Waqa pour aplatir en coin. Le festival grenoblois se poursuivait avant la pause, Roland Bernard, sur une course de 40 mètres, et Franck Maréchal, en force, ajoutant deux nouveaux essais. Avec un Clément Darbo impérial, le FCG menait alors 17-3 et semblait se diriger vers un succès bonifié. C'était sans compter sur la réaction d'orgueil d'Aurillac qui, profitant de l'apathie d'Isérois incapables de scorer en 2e mi-temps, inscrivait un essai à la 80e. Espérons que le FCG ne le regrettera pas.

Feuille de match

FCG : 3 essais (Dalla Riva, Bernard, Marechal), 3 tr. (Darbo), 1 pénalité (Darbo). Aurillac : 1 essai (Coetzee), 1 tr. (Petitjean), 2 pénalités (Pottas, Petitjean).