Onze artistes britanniques réunis sur le thème de l'île

— 

Photo d'Amalia Pica de dos.
Photo d'Amalia Pica de dos. —

Onze artistes exposés, tous venus de Grande-Bretagne. « Dans un contexte cosmopolite, la fondation d'entreprise Ricard pour l'art contemporain ne pouvait pas rester cantonnée à la promotion de la scène émergente française », expliquent Philippe Savinel et Colette Barbier, qui ont décidé d'ouvrir leur fondation à la scène britannique, sur le thème de l'île. Plutôt malin quand il s'agit d'évoquer la Grande-Bretagne. « L'île fait aussi référence à la question du lien, possible ou non, explique l'une des commissaires Vanessa Desclaux. Mais l'île, c'est aussi l'isolement, la solitude de l'artiste et, par métaphore, son atelier. »

Entre fiction et réalité
Originaire d'Argentine, Amalia Pica représente ainsi en vidéo un homme seul qui dessine une île avec son pied dans la neige. Ailleurs, elle se prend en photo de dos sur un rocher, son île à elle. Susan Hiller montre comment la mer heurte la terre, à travers des cartes postales collectées, puis photographiées et colorisées. Entre fiction et réalité, toutes ces installations convient le visiteur à un étonnant voyage imaginaire. D'île en île. Amalia Casado