« On a goûté à l'Europe, et on veut y retourner le plus vite possible »

— 

thibault mativet
Co-président du Rennes Volley 35.
Les hommes de Boris Grebennikov se sont offert de jolis cadeaux à Noël : une qualification en Challenge Cup des plus maîtrisées (3-0 au retour contre les Slovaques d'Humenné), suivie d'un probant succès à Cannes (1-3). Solide quatrième de la Ligue A, l'escouade bretonne semble capable d'accomplir une saison « aussi aboutie que la précédente ». Le bilan s'avère ainsi positif, encore que… « On a un peu de regrets par rapport à l'entame du championnat [trois revers d'affilée]. Si le collectif s'était mis en place un match plus vite, nous aurions effectué une première partie encore meilleure. » L'appétit venant donc en mangeant du côté de Colette-Besson, l'idée est également de se qualifier, de façon récurrente, pour l'Europe. « On y a goûté, nos partenaires et supporters aussi, et nous voulons y retourner le plus vite possible. »