Mark Leonard : « L'Europe a un pouvoir de transformation »

©2006 20 minutes

— 

Interview de Mark Leonard, directeur de la politique étrangère au Center for European Reform à Londres

Pour vous, l'Europe dominera le XXIe siècle * et pourtant sa puissance est moindre que celle des Etats-Unis...

Les Américains et les Chinois assoient leur pouvoir sur la force et non l'attraction. Quand ils parlent de leurs voisins, ils le font en chefs de bande. L'Union se contente de demander le respect des mêmes lois qu'elle.

En quoi est-ce un pouvoir ?

L'Europe a élaboré un nouveau principe, un pouvoir de transformation : elle ne change pas les pays en brandissant l'arme de l'invasion. Sa plus grande menace est l'indifférence. C'est parce qu'elle espère adhérer à l'Union que la Turquie a évolué.

Et cela permet à l'Europe de dominer ?

L'Union peut écrire les règles qui changeront la nature de la politique mondiale. Elle donne à de petits pays la possibilité d'être souverain, à son contact, les pays évoluent. Elle a le pouvoir de l'exemple. Son modèle est copié en Asie, Afrique et en Amérique latine.

A l'avenir, le monde se définira en zone d'influence régionale.

Recueilli par C. L.

*Pourquoi l'Europe dominera le XXIe siècle, éd. Plon. Février 2005.