De gros regrets côté cessonnais après Chambéry

— 

Il s'en est fallu de très peu pour que les Irréductibles n'infligent aux Savoyards, leur deuxième défaite de la saison en LNH (29-30). Ayant eu le match en main à 28-24, les joueurs de David Christmann ont finalement craqué dans le money time. « On s'est arrêté de jouer à ce moment-là, de peur d'être en échec aux tirs. C'est dommage, parce qu'il y avait franchement la place pour passer. On méritait mieux que de perdre. Même le nul aurait été décevant. » Le coach cessonnais avait d'autant plus de mal à digérer la défaite, que les arbitres ont, selon lui, faussé la fin de match. « A chaque fois qu'on trouvait notre pivot, il y avait ceinturage sur lui. Ils sifflent des penalties, mais pas les deux minutes. Quand il a fallu mettre la tête de Chambéry sous l'eau, eux n'ont pas voulu le faire. » Tout en confirmant ces propos, Mathieu Lanfranchi se projetait déjà sur la rencontre de mercredi, face à Ivry. « Il va falloir passer outre la frustration, pour partir en vacances avec douze points. »j. g.