pas inquiet, le mhsc veut réagir

Nicolas Guyonnet

— 

René Girard détendu hier matin .
René Girard détendu hier matin . —

La défaite à Valenciennes n'a pas entamé le moral des footballeurs montpelliérains. « Si nous, on a la pression, il y en a beaucoup d'autres qui doivent l'avoir davantage », sourit le milieu de terrain Geoffrey Dernis. « On est toujours devant, on est dans les délais. Il n'y a pas le feu. »
De son côté, l'entraîneur a recadré ses troupes dans la semaine « pour qu'ils ne s'éparpillent pas trop.»

Deux matchs avant la trêve
René Girard a « une grande confiance dans le groupe. Les joueurs sont bien dans leur tête. Je suis persuadé que l'on va avoir une réaction contre Toulouse. »
Cet avant dernier match avant la trêve va surtout permettre aux joueurs de René Girard de voir si leur prestation du week end dernier est un faux pas ou un coup de mou.
eoffrey Dernis reconnaît : « Ca fait du bien de prendre une fessée pour réagir. A Valenciennes on n'y était pas du tout, on est passé à travers et on a accumulé des lacunes ».
Une victoire demain soir permettrait aux Pailladins de faire un pas supplémentaire vers le titre honorifique de champion d'automne, avant un dernier déplacement mercredi en Savoie contre Evian-Thonon Gaillard.