L'UE : les grandes dates de sa construction

— 

La construction européenne a commencé en 1951, un an après la "déclaration Schuman", qui, le 9 mai 1950, avait donné une impulsion décisive à la naissance de l'Europe.

- 18 avril 1951: Traité de Paris. Six pays (Allemagne, Belgique, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas) créent la Communauté européenne du charbon et de l'acier (Ceca)

- 25 mars 1957: le Traité de Rome institue la Communauté économique européenne (CEE ou Marché commun) et la Communauté européenne de l'énergie atomique (CEEA)

- 5 janvier 1958: entrée en vigueur du Traité de Rome et mise en place des institutions (Conseil des ministres, Commission, Parlement européen)

- 1er janvier 1973: le Royaume-Uni, le Danemark et l'Irlande rejoignent la CEE

- 7-10 juin 1979: première élection au suffrage direct des députés européens de Strasbourg

- 1er janvier 1981: les Neuf deviennent Dix avec la Grèce

- 1er janvier 1986: l’Espagne et le Portugal sont intégrés à la CEE. L’Europe des 12 est née

- 17 février 1986: signature de l'Acte unique européen, qui établit le marché unique (libre circulation des personnes, marchandises, services et capitaux) avec l'objectif de l'achever au 1er janvier 1993. Entrée en vigueur le 1er juillet 1987

- 7 février 1992: Traité de Maastricht prévoyant le passage à la monnaie unique au plus tard le 1er janvier 1999

- 1er novembre 1993: entrée en vigueur du traité de Maastricht. La CEE devient l'Union européenne (UE)

- 1er janvier 1995: les Douze deviennent Quinze avec l'Autriche, la Finlande et la Suède

- 26 mars 1995: entrée en vigueur de la Convention de Schengen, instaurant la levée des contrôles des personnes aux frontières des pays de l'espace Schengen ainsi qu'une coopération renforcée entre les justices et polices (tous les pays de l’UE ne font pas partie de Schengen, comme, par exemple, la Grande-Bretagne)

- 2 octobre 1997: Traité d'Amsterdam mettant en place un mécanisme de "coopérations renforcées" qui permet à des Etats de progresser plus vite que d'autres dans certains domaines. Entrée en vigueur du Traité d'Amsterdam le 1er mai 1999

- 11 décembre 2000: Traité de Nice ouvrant la voie à l'élargissement

- 1er janvier 2002: mise en circulation des pièces et billets d'euros dans douze des quinze pays de l’UE

- 28 février 2002: début des travaux de la Convention européenne, chargée d'un projet de Constitution sous la houlette de l'ancien président français Valéry Giscard d'Estaing. Elle associe des représentants des Etats membres, de la Commission et du Parlement européens ainsi que des parlements nationaux

- 1er février 2003: entrée en vigueur du Traité de Nice

- 16 avril 2003: traité d'adhésion de dix nouveaux membres : Chypre, Malte, République Tchèque, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Slovaquie et Slovénie

- 4 octobre 2003: ouverture à Rome de la Conférence intergouvernementale chargée d'adopter la Constitution

- 13 décembre 2003: échec du sommet de Bruxelles sur la Constitution. Désaccord profond entre les 25 sur les modalités du vote au sein du futur Conseil des ministres

- 15 mars 2004: le vainqueur socialiste des élections législatives espagnoles, José Luis Rodriguez Zapatero, annonce son intention d'"accélérer l'adoption de la Constitution européenne", ce qui incite la Pologne à assouplir sa position pour éviter l'isolement

- 25 mars 2004: les dirigeants européens se fixent pour objectif d'adopter le traité constitutionnel "au plus tard" fin juin

- 1er mai 2004: L'Union européenne abat les derniers vestiges des frontières de la guerre froide et passe de 15 à 25 Etats membres

- 18 juin 2004: le premier sommet de l'UE élargie scelle un accord unanime sur la Constitution européenne

- 29 octobre 2004: signature officielle de la Constitution à Rome

- 11 novembre 2004: la Lituanie est le premier des 25 à ratifier la Constitution, par la voie parlementaire (la Hongrie le 20 décembre, la Slovénie le 1er février 2005, l’Autriche le 25 mai 2005, l’Italie le 6 avril 2005, la Grèce et la Lettonie le 19 avril 2005, l’Estonie le 9 mai 2005, l’Allemagne le 27 mai 2005, Chypre le 30 juin 2005, Malte le 6 juillet 2005, le Luxembourg le 10 juillet 2005, la Belgique le 8 février 2006)

- 17 décembre 2004: l'UE fixe au 3 octobre 2005 la date prévisionnelle pour ouvrir des négociations d'adhésion avec la Turquie

- 20 février 2005: l'Espagne est le premier des 25 à ratifier la Constitution par référendum (76,73% en faveur du "oui")

- avril 2005 : la Roumanie et la Bulgarie signent un traité d’adhésion qui doit entrer en vigueur en 2007

- 29 mai 2005 : la France vote « non » au référendum sur la Constitution (54,67% contre, 45,33% pour)

-1er juin 2005 : les Pays-Bas rejettent à leur tour la Constitution par voix référendaire (61,6% contre, 38,4% pour)

- 3 octobre 2005 : début des négociations d’adhésion de la Turquie, définies comme « un processus ouvert, dont le résultat ne peut être garanti à l'avance »