Outrage sur la scène publique

éric dourel

— 

Outrageux et en plus agités.
Outrageux et en plus agités. —

Aucune narration, pas la moindre intrigue et absence de jeu de scène. Et pourtant, juré craché, Outrage au Public de Peter Handke, est une pièce de théâtre, qui raconte ce qu'est précisément une pièce. Un spectacle savoureux qui à sa sortie, en 1965, fut pris comme un pur manifeste anti-théâtre. Et provoqua un véritable tollé.

Ambiance d'arrière-cuisine
D'emblée, on a devant les yeux une ambiance de cuisine de campagne, où des gens s'affairent à préparer un festin. Ils épluchent, mixent, broient, discutent, bref cuisinent. Au-dessus d'eux, un texte défile. Les lumières sont pointées sur la scène et sur le public. Ce dernier fait partie de l'ensemble. On pense que ces acteurs improvisent, on se trompe. En fait, ils jouent à fond, avec énormément d'humour, la carte de l'interaction permanente avec le public, en s'adressant à lui à la deuxième personne du singulier. Une belle leçon de théâtre jouée par des roublards. C'est simple et redoutablement efficace.