« S'il n'y a pas d'écologie, l'économie s'effondre »

recueilli par audrey chauvet

— 

Hubert Reeves s'engage pour la préservation des espèces vivantes.
Hubert Reeves s'engage pour la préservation des espèces vivantes. —

Ses 80 ans n'empêchent pas l'astrophysicien Hubert Reeves d'être alerte quand on lui parle d'écologie. Président de la Ligue ROC , il est le porte-parole d'un projet ambitieux : évaluer les programmes des candidats à la présidentielle sur le thème de la biodiversité.

Pourquoi avoir choisi de parler
de biodiversité ?
C'est un thème peu défendu, mais très important. Il faut que les candidats se prononcent sur l'érosion de la biodiversité, mais aussi sur la question de la nourriture ou du partage équitable du territoire qui y sont liés.

Comment convaincre les candidats de l'importance de ces enjeux ?
S'il n'y a pas d'écologie, l'économie s'effondre. Remplacer les services rendus gratuitement par la nature par des méthodes artificielles coûterait très cher, en particulier la dépollution des eaux, la pollinisation ou la fertilité des sols assurée par les vers de terre.

Si vous étiez élu président de
la République, quelle serait
votre première mesure  ?
La taxe carbone. Un des problèmes fondamentaux pour l'écologie est de trouver de l'argent.