Le petit poucet isérois face à l'ogre parisien

Manuel Pavard

— 

Privé de Johansson et Meffert, le GT comptera sur Filip Prpic.
Privé de Johansson et Meffert, le GT comptera sur Filip Prpic. —

Les fans grenoblois de la petite balle jaune sont gâtés. Les cours de la rue du Repos accueilleront en effet cet après-midi le Lagardère Paris Racing, hôte du Grenoble Tennis à l'occasion de la 2e journée des championnats de France interclubs. Sur le papier, l'armada parisienne a de quoi impressionner. Si le doute plane sur la venue de Richard Gasquet, la présence d'Edouard Roger-Vasselin ou de Josselin Ouanna suffit à situer l'ampleur de la tâche iséroise. Une position d'outsider qui convient au capitaine grenoblois Nicolas Tourte : « Un petit nul serait très bien, mais l'objectif, c'est de rapporter au moins deux points (soit une défaite 4-2). Avec notre victoire à Quimperlé, le set-average risque d'être important. On misera sur les doubles et pourquoi pas gagner un simple ? »

Objectif maintien
Le GT se présentera en outre diminué après les forfaits de ses deux pièces maîtresses, Dominik Meffert et Joachim Johansson. « On vient d'apprendre que Meffert avait un genou enflé après un match très dur hier en Autriche, précise Nicolas Tourte. Quant à Johansson, il est malade et out jusqu'à la fin. » Parisiens et Grenoblois n'ont de toute façon pas les mêmes objectifs. Et heureusement, le GT a eu la bonne idée d'aller gagner à Quimperlé en ouverture, devant l'un de ses principaux concurrents pour le maintien. « C'était un peu inattendu mais on a livré de supers matchs en double. Avec Butorac (20e mondial de la spécialité) et Hutchins, on a le meilleur double jamais vu ici ! » De quoi donner des ambitions au plus petit budget de 1re division.

L'équipe du Grenoble Tennis

Le GT sera privé du Suédois Joachim Johansson, ex-demi-finaliste de l'US Open, et de son nouveau n° 1, l'Allemand Dominik Meffert (168e à l'ATP). Le groupe sera donc constitué de Benedikt Dorsch, Filip Prpic, Nicolas Tourte, Jean-Claude Scherrer, Ross Hutchins et Jamie Delgado (les trois premiers étant partants certains en simple).