Lise, le piano vivant

Jérôme Pagalou

— 

La pianiste originaire de Narbonne va découvrir Lyon jeudi.
La pianiste originaire de Narbonne va découvrir Lyon jeudi. —

«Son disque se pose comme une évidence. » L'hommage appuyé de Dominique A réconfortera Lise Chemla en cas de coups durs dans sa carrière. Celle-ci vient seulement de décoller à la suite de la sortie de son premier album en juin. La chanteuse de 28 ans y alterne avec brio compositions en français et en anglais « J'ai besoin de cette cohabitation pour raconter toutes mes émotions », armée de son seul piano.

La spécialiste des reprises
« C'était une idée un peu dingue de signer un disque dans l'intimité avec un unique instrument. Et aussi un challenge d'affronter seule la scène », confie Lise, dont la première tournée la mène au Kraspek Myzik (1er) jeudi. Celle qui aime citer Agnes Obel mais qui fait également partie d'un groupe électro à Detroit sait qu'elle n'est pas prête d'obtenir les faveurs des radios. « Le piano y est totalement absent. Mais je n'ai pas d'envies de grandeur et j'ai refusé d'ajouter d'autres instruments », martèle la spécialiste des reprises. Pixies, Noir Désir, Björk mais aussi… 50 Cent sont notamment transfigurés par son piano en live.

Pratique

Lise sera en concert jeudi (20 h 30, 5 ou 7 €) au Kraspek Myzik (20, montée Saint-Sébastien, 1er) avec la pop groovy du trio Ferrara.Infos : 04 69 60 49 29.