Pentecote paie sa qualif' pour les quarts

Aurélie Selvi

— 

Xavier Pentecôte a été l'homme du match hier en signant un doublé, à la 38e et à la 56e min.
Xavier Pentecôte a été l'homme du match hier en signant un doublé, à la 38e et à la 56e min. —

Mission accomplie pour les hommes d'Eric Roy. Hier soir sur la pelouse – encore mouillée – du Ray, le Gym a fait le job en assurant la qualification pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Et c'est à Xavier Pentecôte que les Aiglons peuvent dire merci, auteur d'un doublé bien senti. L'attaquant, qui manquait cruellement de réussite en championnat et n'avait pour l'heure inscrit aucun but de la saison, s'est redoré le blason dès la 38e minute en mettant fin à une nette domination sochalienne. Feintant le tir, il trompe Cros qui se couche et lui permet d'envoyer la balle au fond des filets. Un but contre le court du jeu 4 minutes après une belle occasion signée Boudebouz, qui ratait son centre de peu dans la surface de réparation.

Fin de match sous tension
Gonflés par l'avantage, les Aiglons dominent au retour des vestiaires. Hellebuyck rate son tir plein axe à la 49e. Qu'à cela ne tienne, c'est Pentecôte qui se charge à nouveau d'alourdir le score à la 56e. Sur un dégagement loupé de Cros, l'attaquant signe une reprise acrobatique et redresse le ballon qui file entre les doigts du portier sochalien. Survoltés, les supporters en Rouge et Noir croient le match plié. Pas vraiment l'avis des hommes de Mecha Bazdarevic qui finiront par donner des sueurs froides aux Aiglons en fin de deuxième période. Un pressing dangereux qui commence à la 79e avec un tir croisé de Camara, servi par Privat. Bien réalisé, il passe entre les jambes de Fernandez et permet aux Sochaliens de réduire le score. Le Gym ne passera finalement pas loin de l'égalisation... et des prolongations. Inquiétés à la 88e par un très bon coup-franc de Boudebouz qui trouve la tête de Pivat, les Aiglons se font peur pour finir sur une succession de corners qui a bien failli avoir raison du sang froid d'Eric Roy. Après la mauvaise passe face à Nancy (1-0), cette victoire devrait redonner confiance au Gym qui espère l'emporter en championnat dimanche, face à un adversaire qu'il connait bien... un certain FC Sochaux.