Le leader entend le rester

Manuel Pavard

— 

Le GF38 retrouve le championnat et son public du Stade des Alpes, demain, face à Toulon Le Las, après un break de deux semaines dû à la Coupe de France. « Une pause trop longue » selon Olivier Saragaglia, qui regrette de « n'évoluer que toutes les trois semaines à domicile. On est impatient de rejouer devant nos supporters. » Qualifiés sans trembler à Aurec, les Grenoblois en ont profité pour poursuivre leur série de victoires. CFA2 ou Coupe de France, tout sourit actuellement au GF38. « C'est la force de ce groupe, reconnaît l'entraîneur isérois. On ne lâche rien et on respecte nos adversaires. »

Bengriba et Marion blessés
Face à Toulon, actuel 10e de la poule E, le GF38 partira clairement favori. Objectif : consolider le fauteuil de leader et se poser en patron du championnat. Car les Grenoblois ne s'en cachent plus, ne pas monter serait considéré comme un échec. « On est dans une bonne dynamique mais la saison est encore longue, prévient Olivier Saragaglia. J'espère que l'on sera épargné par les blessures car on n'a que 16 joueurs de champ disponibles. » Demain, le coach devra se passer des services de Romain Marion, toujours convalescent, et de Selim Bengriba, encore out une semaine. Tous les autres sont aptes et ont les crocs.

Tirage du 5e tour

Le tirage du cinquième tour de la Coupe de France a été effectué hier. Le GF38 se déplacera sur le terrain de Chassieu-Décines, qui évolue en PHR.