Eric Béchu est conscient du potentiel de son équipe

— 

Montpellier est toujours dernier du classement de Top 14 après quatre matchs. Voilà qui fait désordre pour le finaliste de la saison dernière. Alors, après la troisième défaite du week-end dernier à Perpignan, avec un jeu peu convaincant, le staff a décidé de mettre les bouchées doubles à l'entraînement. Les joueurs ont chaussé leurs crampons dimanche, lundi et hier. Aujourd'hui, c'est repos, avant de reprendre dur encore dès demain.

« Marge de progression »
Plutôt que de douter ou d'être fataliste, Eric Béchu positive : « On pense vraiment qu'on est à un très faible pourcentage de notre potentiel. On a une marge de progression très importante. C'est par le travail qu'on va y arriver »
L'état d'esprit des joueurs et des dirigeants est à la remise en cause. « L'équipe n'est satisfaite ni du contenu ni des résultats. Alors, c'est très studieux, on travaille beaucoup, explique l'un des deux entraîneurs montpelliérains. On regarde objectivement nos prestations. On essaie de reprendre tous les points un par un. » Seul secteur positif de cette équipe, la défense, qui sauve le MHR du naufrage complet. Et si jusqu'à présent Eric Béchu annonçait un impératif dans le comportement, là, il change de discours : « Dans notre situation, il y a désormais obligation de résultat plus que de comportement. » N. G.

le point sur l'Infirmerie

Un nouveau joueur montpelliérain rejoint l'infirmerie du MHR. iorgi Jgenti blessé au pouce, sera indisponible entre deux et quatre semaines. Paillaugue, Tuilevuka, Gimeno et Tomas sont toujours blessés. Aliki Fakate est convalescent. Kevin Kermarec, Geoffrey Doumayrou et Tim Nagusa font leur retour dans le groupe.