Montpellier souffre mais s'accroche

— 

Les matchs sont toujours aussi difficiles en ce début de saison pour les rugbymen du Montpellier HR. Vendredi, à Perpignan, les joueurs de Fabien Galthié et d'Eric Béchu n'ont pas fait de miracle, en s'inclinant (19-12).
« On va dire que je râle toujours, mais on ne devrait jamais jouer ce championnat comme ça. C'est une drôle de saison, et surtout le début. C'est une souffrance. Je ne peux pas demander à quatre juniors Reichel de faire basculer le match ou aux nouveaux de prendre les clés du camion », peste un Fabien Galthié agacé par l'infériorité de son équipe liée à la Coupe du monde.
Un groupe diminué, mais qui n'a toutefois pas baissé les bras face aux Catalans. Ils ont tout donné pour décrocher le point de bonus, qui fera certainement du bien psychologiquement pour la suite. « On ne vit pas des heures faciles, on a été dominé, on n'a pas réussi à démarrer le match, mais on s'est accroché. On a été vertueux » se satisfera Fabien Galthié. N. G.