Un vrai choc à Lesdiguières

Manuel Pavard

— 

Le FCG a dû batailler pour venir à bout de Carcassonne, samedi dernier.
Le FCG a dû batailler pour venir à bout de Carcassonne, samedi dernier. —

Ce sont deux des favoris du championnat, candidat déclarés à la montée en Top 14, qui vont en découdre demain soir, sur la pelouse du stade Lesdiguières. Grenoble contre Mont-de-Marsan ou l'affrontement des deux demi-finalistes malheureux de la dernière saison de Pro D2. Avec six points en deux matchs, le FCG a réussi un départ correct sur le plan comptable. Au niveau du jeu en revanche, la difficile victoire face à Carcassonne (17-12) a laissé apparaître quelques lacunes, notamment dans la conquête, les transmissions ou les pénalités. Des maladresses que les hommes de Fabrice Landreau devront corriger pour dominer un adversaire qui ne leur a pas franchement réussi la saison passée.

Des Landais revanchards
Orphelin de sa perle fidjienne Timoci Matanavou, qui a cédé aux sirènes du Stade Toulousain, le Stade Montois s'annonce en outre revanchard. Défaits le week-end dernier à Aix-en-Provence, les Landais voudront en effet affirmer leur statut de favori désigné. Ils pourront compter pour cela sur leur recrue phare de l'été, William Ryder. Véritable star du rugby à sept, le Fidjien s'annonce comme l'une des attractions de la rencontre. Aux Isérois d'imposer leur jeu et leur collectif.

Bête noire ?

Le FCG avait concédé deux défaites face au Stade Montois la saison passée : 12-9 sur leur pelouse de Lesdiguières et 30-19 à Mont-de-Marsan.