Croq'Anime, festival amateur de courts métrages devenu grand

— 

« Despejado », un des films présentés ce week-end à Croq'Anime.
« Despejado », un des films présentés ce week-end à Croq'Anime. —

On sourit à l'idée de les voir trembler, les petits avions en papier du festival d'Annecy. Car v'là de la concurrence : un festival amateur, certes, mais gratuit et ouvert à tous. Sans l'air d'y toucher, Croq' Anime est devenu en trois ans le festival de cinéma d'animation de référence à Paris. Facile, c'est le seul qui consacre toute sa programmation au court métrage, la catégorie reine de l'animation qui vaut aux Français d'être célébrés jusque chez Disney. « Il s'agit de témoigner d'une diversité », confie la directrice de Croq'Anime, Sylvie Dimet, qui cite les techniques peu connues du sable animé ou du grattage de pellicule. Le festival ne projette pas que des films pour adultes ou pour enfants, mais organise aussi des rencontres et des ateliers, ces derniers sur réservation.S.L.