Les Vipers passent un cap et rêvent de Ligue Magnus

— 

Le championnat de première division de hockey sur glace reprend ce week-end pour les Vipers de Montpellier. C'est avec une équipe remaniée à plus de 60 % que les hommes de Lionel Bilbao iront défier Valence, samedi soir.
Le groupe a été reconstruit majoritairement à la suite de quatre départs en retraite et du transfert d'un joueur aux Etats-Unis. « On a renforcé notre base arrière et nos gardiens », explique l'entraîneur montpelliérain.
L'équipe a gagné en qualité, le staff s'est structuré dans la préparation physique et la gestion du groupe, les joueurs n'ont pas d'activité professionnelle annexe et se consacrent à 100 % au hockey : Les dirigeants des Vipers ont franchi un cap cette intersaison. Après avoir perdu en quart de finale des play-offs la saison dernière, Lionel Bilbao annonce : « Cette année on a le potentiel pour monter en Ligue Magnus, l'élite de la discipline en France. »
Une ambition confortée par une préparation « dure, mais très satisfaisante contre des équipes de cette Ligue Magnus. Nous avons bien rivalisé contre eux et cette saison le niveau de la Division 1 s'est nivelé », complète l'entraîneur des Vipers. Seule dernière marche à franchir pour être crédible dans l'élite : « Il nous faut trouver quelques ressources financières supplémentaires pour nous pérenniser et recruter quelques pointures. »N. G.

AU programme

Les Vipers de Montpellier ont repris l'entraînement le 13 août dernier et ont enchaîné trois matchs amicaux contre Dijon, Briançon et les Suédois Tre Kronos. Le championnat débute par trois matchs à l'extérieur à Valence, Cergy-Pontoise et Courbevoie. La première rencontre à domicile à Végapolis est programmé le 1er octobre.