Des corsaires à la sauce hollandaise, à Saint-Malo

— 

Depuis 2003, le Raid des corsaires est une régate de catamarans qui se tient au large de Saint-Malo. Ce week-end, pour la 7e édition, près de 120 équipages se sont donné rendez-vous pour disputer cette course qui fait partie d'une des cinq épreuves françaises qualificatives pour les championnats du monde, qui se tiendront à Long Beach, en Californie, en 2012.
Cette régate, qui s'est déroulée samedi et dimanche, a été plutôt mouvementée. « Tout s'est très bien passée, même si la manche de dimanche matin a été un peu chaude, avoue Yannick Amiot, vice-président de l'association Avoile qui faisait partie des organisateurs de cette course. Il y a en effet eu pas mal de casse et d'abandons à cause du grain de trente noeuds qui a balayé les cotes. Mais bon, cela fait aussi partie de la course. »
Situé entre le fort national de Saint-Malo et la pointe du Grouin, à Cancale, le parcours ne laissait que peu de place à l'erreur et a sacré les grands favoris de la course. Ce sont en effet les Néerlandais Mischa Heemskrek et Bastiaan Tentij, vainqueurs de la dernière édition en 2009 et vice-champions du monde de F18 en 2011, qui se sont imposés avec seulement cinq petites minutes d'avance sur le tandem Bontemps-Amiot, local de l'étape et qui avait pourtant creusé l'écart lors de la manche de samedi.P.-A. B.

Cinq petites minutes d'avance

Sur une course de presque neuf heures, l'équipage hollandais Heemskerk-Tentij ne s'est imposé qu'avec un peu plus de cinq minutes sur le tandem Bontemps-Amiot, en 8 h 47 contre 8 h 52. Troisième, le duo Henneville-Bellet a couru en tout juste neuf heures. Enfin, dans la catégorie vipers, l'équipage Ferrari-Gauthier l'a emporté devant Bourgnon et Hainneville.