Hausse des prix dans les tribunes les plus populaires

Nicolas Guyonnet

— 

Derrière les poteaux, on paye entre 190 et 290 euros pour 16 matchs.
Derrière les poteaux, on paye entre 190 et 290 euros pour 16 matchs. —

Les supporters de rugby montpelliérains ont eu une mauvaise surprise hier pour le début de la campagne d'abonnement. Les tarifs pour les tribunes Eden Park, Murrayfield et Twickenham ont augmenté de 44 % à 131 % par rapport à l'année dernière. Il s'agit des tribunes les plus populaires.
Dans la tribune Eden Park, face à l'entrée des joueurs, les prix ont augmenté de 120 € à 180 € pour atteindre de 380 à 590 € en latérale ou en centrale. Les tribunes derrière les poteaux, les plus populaires, sont plus chères de 58 % et de 81 %. Ce sont les étudiants et les enfants qui passent, dans ces tribunes, de 95 € à 220 €. « On passe du club le moins cher à l'un des clubs les plus chers du Top 14 », regrette une abonnée.
Deux catégories de tribunes sont à la baisse, les présidentielles, 20 € de moins, et le balcon au-dessus des loges, 110 € de moins.
L'abonnement comprend treize matchs de Top 14 et trois matchs de H Cup. Ces tarifs ont été fixés lors de la dernière assemblée qui a validé la présidence du nouvel actionnaire Mohed Altrad.
A la direction du club on justifie cette évolution de prix : « Nous n'avons pas changé nos tarifs depuis trois ans et ils étaient parmi les plus bas du marché.
Depuis plusieurs années, les trois matchs de Coupe d'Europe étaient offerts. On ne peut pas se le permettre cette année. Il faut aussi arriver à l'équilibre budgétaire et payer un recrutement de qualité. Il y a aussi le coût des délocalisations de certains matchs au stade de la Mosson. »
Du côté du football, les abonnements du MHSC ont également augmenté cette saison mais uniformément, de 20 à 40 € dans toutes les tribunes. Au Montpellier handball, les prix sont identiques à ceux de l'année dernière, voire à la baisse pour certaines catégories de places.