Encore un infime espoir

Manuel Pavard

— 

Dijon espère un dépôt de bilan du GF38 pour récupérer gratuitement Matsui
Dijon espère un dépôt de bilan du GF38 pour récupérer gratuitement Matsui —

Ça passe ou ça casse ! Après avoir frôlé la correctionnelle, le GF38 a finalement obtenu vendredi un ultime sursis de la part de la DNCG. Les dirigeants du club isérois repassent ainsi aujourd'hui devant le gendarme du football français. Objectif : se voir accorder un délai de 24 heures en fournissant les preuves d'un important versement pour demain. Une entrevue qui constitue la toute dernière chance, pour le GF38, d'échapper au Tribunal de commerce et au dépôt de bilan.

Promesse de versement
Ce dernier répit donné par la DNCG découle d'une promesse d'apport financier effectuée par Index et l'un des repreneurs potentiels. Selon le site gf38-historique, une multinationale ivoirienne du cacao aurait en effet promis un virement de 2,5 millions d'euros, tandis que l'actionnaire japonais s'engagerait à payer un million d'euros en deux fois. Une somme de 3,5 millions au total, à laquelle pourrait s'ajouter un engagement d'investisseurs locaux, à hauteur d'un million d'euros supplémentaires. Si un tel versement permettrait au club de combler son déficit,on est toutefois loin des 7 à 8 millions que Christophe Maillol estimait nécessaires pour redémarrer la saison à venir. Les prochaines heures s'annoncent décisives.

Matsui vers Dijon

Selon Le Bien Public, Daisuke Matsui aurait rencontré samedi Patrice Carteron, le coach du DFCO. Dijon espère récupérer gratuitement le milieu japonais.