Altrad fait le ménage et met son empreinte

Nicolas Guyonnet

— 

Christian Bouchenoire aura un rôle opérationnel.
Christian Bouchenoire aura un rôle opérationnel. —

Avec les deux millions d'euros injectés en mai dans le club et les six millions promis sur trois ans, Mohed Altrad a logiquement pris la main sur le Montpellier Hérault Rugby, hier. L'assemblée générale a voté la réorganisation du club que le nouvel investisseur principal du club souhaitait.

Il impose la culture de la rigueur du groupe Altrad
Le conseil de surveillance et le directoire sont dégraissés. « Il fallait remettre de l'ordre, justifie Mohed Altrad. Il ne fallait pas être tant pour gérer le club qui ne fonctionnait pas bien. On va mettre en place tous les outils de gestion pour que ce soit un grand club. »
Altrad, qui a été nommé président du directoire, précise : « Il y a un décalage entre le sportif et la gestion. Le club a toujours dépensé l'argent qu'il n'avait pas. Le sportif sera désormais en adéquation avec nos capacités financières. »
Mohed Altrad, en charge de l'exécutif, a confié la présidence du club et du conseil de surveillance à Christian Bouchenoire, son bras droit dans le groupe Altrad depuis 26 ans. Sa relation avec le rugby ? «Je suis un passionné et supporter du MHR », avance-t-il. Il définira la stratégie globale du club avec Bernard Foulquier, les deux présidents de l'association MHR Serge Guidez et Jean-Michel Arazo, et deux anciens présidents de ce conseil de surveillance, Olivier Nicollin et Thierry Perez.
L'exécutif sera composé de deux hommes du groupe Altrad, Jean Milési et Laurent Larguier, et de Pierre Tissot, membre sortant du directoire. « J'ai souhaité amener la philosophie du groupe Altrad avec de la rigueur et de la raison », explique le nouvel homme fort du MHR, qui annonce la prise de distance du MHR avec les collectivités. « L'intérêt, c'est le club, pas les politiques. Ils donnent des sous, je les écoute, mais je privilégierai l'avenir du MHR. Je peux me le permettre, je n'ai pas de marché dans le département. »
Mohed Altrad est un entrepreneur leader européen de l'échafaudage, n°1 mondial de la bétonnière, et 1er fabricant français de barrières de sécurité. Son groupe pèse plus de 300 millions d'euros de chiffre d'affaires.