rééditer la prouesse de 2006

jeremy goujon

— 

Dimanche après-midi (15 h 30) à Mérignac, les Rennaises ont bien l'intention de prendre leur revanche sur leur « meilleur ennemi en phase finale ». Montpellier, grand habitué des matches couperets, a en effet éliminé le SRR à trois reprises en demi-finale, ces dernières années. En 2010, l'équipe de Philippe Morant n'avait d'ailleurs pas vu le jour, terminant à une trentaine de longueurs de son adversaire. Mais cette fois-ci, les cartes pourraient bien être redistribuées.

Jamais deux sans trois ?
Victorieuses pour la première fois de leur histoire en terre héraultaise (12-26, le 21 novembre), les Bretonnes ont récidivé au retour, l'emportant 10-0 dans une rencontre délocalisée à Vannes (10 avril). « Avec ces deux succès, on peut se dire qu'on est en ballottage favorable. En considérant la science des grands rendez-vous, propre aux Montpelliéraines, nos chances sont de l'ordre du 50-50 », déclare le directeur technique rennais. Il y a cinq ans, les Rouge et Noir (promues à l'époque) avaient créé la sensation en venant à bout de l'Ovalie caennaise, et ainsi participé à leur première (et unique, à ce jour) finale de Top 10. Sans leur stratège Sandrine Agricole, blessée, elles n'avaient pu rivaliser à armes égales avec l'USAP (3-8). Là encore, la donne semble différente.
« Pour une fois, nous n'avons aucune casse à déplorer au sein de l'effectif. » Une bonne nouvelle avant de subir la « grosse pression défensive », que ne manqueront pas d'imposer les Languedociennes. « Elles vont vouloir nous faire déjouer, mais on ne doit pas se méfier à outrance non plus. Si on apporte du soutien au porteur, et que la relation entre la demi de mêlée [Gwénaëlle Mahé] et la demi d'ouverture [Agricole] fonctionne, alors une grande partie du chemin sera effectuée. »

l'autre demi-finale

Championnes de France en titre, les joueuses de Perpignan seront confrontées à Bobigny. Première de la saison régulière, avec deux défaites seulement au compteur, l'Usap part favorite de ce match. Les Catalanes ont remporté cinq des sept derniers championnats.