Le Nancéien Féret, première recrue du Stade Rennais

— 

Prévu depuis plusieurs semaines, le transfert de Julien Féret (Nancy) vers Rennes a été annoncé, hier. Sitôt le mercato estival ouvert, Pierre Dréossi a confirmé l'accord trouvé entre les deux clubs, avant de décrire le profil du joueur. « On l'a supervisé à de nombreuses reprises. C'est un milieu offensif qui possède un excellent pied droit. Il peut jouer à droite, à gauche ou dans l'axe. Il va nous apporter un plus offensivement, notamment dans la dernière passe. » De quoi satisfaire le coach Frédéric Antonetti, lui qui avait fait de Féret sa priorité dans cette zone du terrain. Formé au Stade Rennais (2000-2003), le Briochin de naissance retrouve ainsi (sous réserve de la traditionnelle visite médicale) un environnement qui lui est cher. « Je n'ai jamais caché que j'adorais ce club. Quand je ne joue pas contre eux, je suis supporter rennais », affirmait-il au mois de janvier.
Il devrait reprendre le flambeau de Jérôme Leroy, leader technique laissé libre par les dirigeants bretons. Son arrivée coûterait aux alentours de quatre millions d'euros au SRFC, lequel suivrait également le latéral gauche du FC Lorient, Jérémy Morel. Ce dernier remplacerait poste pour poste Samuel Souprayen, qui s'est engagé pour quatre ans en faveur de Dijon, promu en L1. L'ancien capitaine de l'équipe des U19, vainqueur de la Coupe Gambardella en 2008, connaît bien la Bourgogne, où il avait été prêté en 2009-2010.j. g.